Coût de l’absentéisme en France  : 60 milliards d’Euros

Coût de l’absentéisme en France : 60 milliards d’Euros

Le bonheur au travail: mode ou nécessité ?

D’après le 8ème baromètre de l’absentéisme de Ayming, 1% d’absentéisme coûte 1,87% de la masse salariale.  Ce montant comprend le coût :

  • Du maintien de salaire
  • Du maintien de salaire
  • De la perte de valeur ajoutée
  • De la prévoyance
  • Des accidents du travail et maladie professionnelles
  • Des actions de prévention

Près de la moitié des absences serait liée à la santé du salarié ou de ses proches, les autres absences étant attribuées à des problèmes professionnels : surcharge de travail, mauvaise organisation, démotivation et mauvaise ambiance…

Pour réussir, les entreprises ont besoin de salariés motivés, enthousiastes et engagés. En France, les chiffres font peur. D’après une étude Gallup de 2013, portant sur 2011-2012, il y aurait eu en France, à cette période, 11% de salariés engagés,  61% de salariés désengagés et 28% de salariés « activement désengagés ».

Si l’étude date un peu, les expériences qui ont suivi ont démontré que des individus heureux et en bonne santé, s’avèrent plus créatifs, plus motivés et déploient plus d’énergie et de coeur dans leur travail. Question de bon sens…  🙂

Ajoutons à cela que la nouvelle génération (la fameuse génération Z,  s’il faut mettre des étiquettes…) cherche avant tout l’épanouissement et l’équilibre. Née avec Internet, cette « génération CO » est en quête de partage de valeurs, de sens et d’encouragements.

Dès lors, comment faire en sorte que les générations cohabitent, se mélangent et créent ensemble ?

Si le succès d’une entreprise est étroitement lié à l’engagement de ses salariés et si les salariés engagés sont les porteurs de l’innovation nécessaire à l’économie de l’entreprise, il devient fondamental de transformer les organisations.

Les clefs du changement

Changer l’organisation n’est pas toujours facile, surtout pour les grandes structures. Il reste néanmoins possible de la transformer sensiblement au sein des services. Il ne s’agit pas d’aller du jour au lendemain vers « l’entreprise libérée » si l’on n’y est pas bien préparé, mais d’apporter du sens et de la motivation.

Communiquer….

La première clef est d’apprendre à mieux communiquer, car quoi qu’on en pense, communiquer n’est pas un don inné, même si certains ont plus d’aisance relationnelle que d’autres.
Mieux communiquer suppose avant tout d’écouter pour comprendre ce que l’autre dit et pense et se mettre sur la même fréquence. Au jeu du « qui a tord / qui a raison », il n’y a que des perdants, chacun restant sur son point de vue sans écouter l’autre.

Partager des valeurs

Les valeurs sont au centre de nos comportements. Elles sont essentielles et composent notre identité.
En entreprises, il ne suffit pas d’afficher ses valeurs : encore faut-il les incarner et les faire vivre, pour être en pleine cohérence avec les principes affichés.

De contrôleur à manager…

Au fil du temps, le rôle du manager a changé et s’est progressivement mué en rôle de vérificateur… Contrôle et reporting interminables prennent souvent le dessus sur le travail lui-même et les manager se retrouvent dans des situations qui ne correspondent ni à leur profil, ni à leur mission première.

Or manager une équipe suppose de l’animer, de la motiver et de traiter et d’accompagner les individus qui la composent de manière spécifique, en fonction de leur mode fonctionnement pour les amener à donner le meilleur d’eux-même et non de les déresponsabiliser.

Rendre les acteurs autonomes

Il ne s’agit pas là de laisser chacun faire absolument ce qui lui plaît, mais de lui laisser le choix de son organisation et la responsabilité de ses actes et de ses résultats.

La fonction première du travail est de se réaliser. D’être fier de ce que l’on fait. Et c’est encore plus vrai pour la nouvelle génération, habituée à la co-création. A tel point que Google, à l’instar de 3M auparavant (entre autres), accorde 20% du temps de travail à des recherches personnelles pour motiver ses salariés.

Gagnez en productivité et en efficacité !

Cohésion de groupe, Gestion des conflits, Définition des Valeurs, Accompagnement Managérial

Prochainement : La Voix de la Relation

Pour oser exprimer ce que nous portons en nous

Vous voulez être entendu, exprimer qui vous êtes, vibrer au son de votre voix et vous transformer...  

Savez-vous que le travail sur la voix peut vous y aider ? 

La voix est en relation directe avec nos émotions. Elle les dévoile autant qu'elle les crée et les transmet. Affirmée, plaintive, colérique, joyeuse, caressante, elle est un outil de communication essentiel. Mieux connaître sa voix, c'est s'en faire une alliée dans nos relations.

Nous vous proposons de partir à la recherche de votre identité et de vous voir sous un nouveau jour en découvrant votre voix.

Laissez-nous votre prénom et votre email et nous vous enverrons très vite les informations concernant cet atelier prévu pour le premier trimestre 2018

You have Successfully Subscribed!

Que savez-vous de vosvaleurs phares?

 

Vous ressentez souvent de la colère et de la frustration. Il vous arrive aussi d'éprouver comme un sentiment de honte et de culpabilité. Vous êtes fatigué au travail etvousy allez avec la boule au ventre...

vous avez l'impression d'être différent, que le monde dans lequel vous vivez n'est pas le vôtre... 

 

Peut-être vivez-vous un conflit de valeurs et vous êtes dans la souffrance éthique.

N'attendez pas le burnout ou la dépression profonde. Sortez de l'anxiété en identifiant clairement vos valeurs phares et voyez si elles concordent avec celles de votre entourage, privé ou professionnel.

En vivant en accord avec vos valeurs, vous retrouverez la sérénité, la paix de l'esprit, le sourire ; vous éprouverez à nouveau ce plaisir que vous aviez, il y a quelques années lorsque vous avez décroché ce job de rêve

Téléchargez GRATUITEMENT le livret des valeurs

 

Bravo ! Consultez votre boite mail pour recevoir votre cadeau !