Pour commencer l’année, j’ai eu envie d’écrirer un article qui m’a été inspiré par Fabien Delcourt . Un artcile à lire au 4ème degré, évidemment… IL s’adresse plus particulièrement aux femmes, mais il n’est pas exclus que j’en écrive un à votre attention, Messieurs 🙂

Faites des scènes quand il rentre à la maison

Vous croyez être féminine jusqu’au bout des ongles en lui faisant une scène parce qu’il a oublié la date de votre premier baiser, est arrivé avec 30 minutes de retard (et maintenant le poulet est trop cuit), a reçu un SMS de son assistante ou d’une collègue pour décaler un rendez-vous ou que vous n’aimez pas le parfum qu’il vous offre (s’il vous aimait, il le saurait) Vous avez raison, c’est la bonne stratégie. Les hommes adorent se sentir rabroués et diminués. Continuez à le dévaloriser et vous verrez, bientôt, il ne rentrera plus du tout et vous aurez la paix.

Transformez-vous en ménagère

Ca y est. Vous vivez ensemble, l’affaire est faite, c’est acquis. Check. Vous n’avez plus besoin de lui plaire. Pourquoi feriez-vous des efforts, il vous connaît, non ? Et puis s’il n’est pas capable de vous apprécier et de vous désirer telle que vous êtes, avec votre pyjama one piece et vos chaussons licornes, c’est qu’il ne vous aime pas vraiment. Après tout, pyjama ou pas, vous faites tout ce qu’il faut pour sa maison soit accueillante : la déco (chocolat, aubergine, lin et ficelle), la cuisine (des plats préparés, mais bon…) et le ménage bien sûr…

Ruinez-vous en fringues et en chaussures

Votre compte bancaire est à découvert dès le 10 du mois. Vous vivez dans un studio, vous aimeriez acheter un appartement, mais c’est plus fort que vous : il vous faut ab-so-lu-ment cette petite paire de chaussures qui ira si bien avec le tailleur que vous avez achetez il y a 3 mois et que vous n’avez jamais porté, puisque vous n’aviez pas les chaussures qui vont avec… Ne prenez surtout pas le risque de passer à côté d’une opportunité pareille. L’appartement et les vacances attendront et vous pourrez toujours manger des pâtes à condition de surveiller votre ligne pour pouvoir mettre le tailleur…

N’ouvrez plus jamais un livre qui vous apprenne quelque chose

A quoi bon lire ? Surtout des livres qui pourraient vous ouvrir l’esprit. C’est long et c’est chiant. Il n’y a pas d’intrigue, Roméo ne rencontre pas Juliette et Michael n’embrasse pas Jessica dans les fourrés. Vous avez raison. Revêtez votre one piece et allez vous coucher avec bon roman facile à lire. Ca vous aidera beaucoup. Variante :  allumez la télévision et branchez-vous sur une émission de télé-réalité.

Vous avez un enfant ? Pourissez le d’une façon ou d’une autre

Gâtez le à n’en plus pouvoir de sorte à ce qu’il trouve normal de tout obtenir tout de suite. Couvez-le, surprotégez-le, faites-lui croire qu’il vit dans un monde de bisounours. Si tout va bien, vous en ferez un être très malheureux, inadapté et sans autonomie qui restera avec vous jusqu’à la fin de vos jours vous interdisant au passage d’avoir une vie. Une autre façon de vous pourrir ? Adressez-vous à lui avec impatience, dites lui ou faites lui comprendre à quel point il est insignifiant et paresseux, mettez-lui la pression en permanence. En vous donnant cette peine, vous en ferez un individu sans confiance, sans estime, en échec permanent, ou avec un peu de chance, un délinquant.

Ruminez des soirées entières

Passez votre temps à ressasser tout ce qui ne vous convient pas, répétez-vous que la vie est moche et que les autres sont méchants et ne vous comprennent pas. Vous avez réussi des choses dans votre vie ? Vous avez des amis, de la famille ? Vous avez vu de magnifiques couchers de soleil ? Oubliez tout ça et ne retenez que ce qui va mal : il fait froid (ou trop chaud…), vos amis sont loin, vous n’avez pas une vie de rêve et votre compagnon laisse trainer ses chaussettes. Bref, laissez vos pensées négatives vous envahir et retenez-les pour le cas où elles s’échapperaient…

Ne passez pas à l’action

Evidemment, vous pourriez passer à l’action, commencer par un premier pas pour aller vers le changement. Vous pourriez par exemple vous faire accompagner pour gagner du temps, mais bon… le coaching coûte cher et vous ne pourriez pas vous acheter la petite paire de chaussures qui vous fait tant envie (ou toute autre dépense indispensable à votre équilibre). Donc ne changez rien. Restez bien au chaud dans votre zone de confort et n’essayez pas de découvrir d’autres façons de voir la vie.

Si vous avez aimé ce billet, et si vous pensez qu’il peut aider ou faire sourire quelqu’un de votre entourage, n’hésitez pas à le partager !

Vous êtes intéressée ?

Laissez-nous vos coordonnées pour découvrir l'atelier 

Partez à la recherche de votre identité et révélez-vous en découvrant votre voix. Un atelier destiné aux femmes pour se reconnecter et devenir une meilleure version de soi-même.

Du 23 au 25 mars 2018 dans le cadre paradisiaque de Menthon St Bernard au bord du lac d'Annecy.

Merci pour votre inscription ! Surveillez vos emails...

Que savez-vous de vos valeurs phares ? 

 

Vous ressentez souvent de la colère et de la frustration. Il vous arrive aussi d'éprouver comme un sentiment de honte et de culpabilité. Vous êtes fatigué au travail etvousy allez avec la boule au ventre...

vous avez l'impression d'être différent, que le monde dans lequel vous vivez n'est pas le vôtre... 

 

Peut-être vivez-vous un conflit de valeurs et vous êtes dans la souffrance éthique.

N'attendez pas le burnout ou la dépression profonde. Sortez de l'anxiété en identifiant clairement vos valeurs phares et voyez si elles concordent avec celles de votre entourage, privé ou professionnel.

En vivant en accord avec vos valeurs, vous retrouverez la sérénité, la paix de l'esprit, le sourire ; vous éprouverez à nouveau ce plaisir que vous aviez, il y a quelques années lorsque vous avez décroché ce job de rêve

Téléchargez GRATUITEMENT le livret des valeurs

 

Bravo ! Consultez votre boite mail pour recevoir votre cadeau !